Notre engagement

En tant que prescripteur nous agissons pour demain

Nos matières premières.

Nous avons choisi de nous engager pour notre préserver notre environnement et en nous faisant confiance vous prolongez cet engagement. En tant que prescripteur et concepteur nous inventons des bâtiments devant répondre aux besoins d'aujourd'hui tout en anticipant les besoins des générations futures. Vous découvrirez ci-dessous les éléments qui constitueront votre habitat ou lieu de travail. Nous privilégions les matériaux premiers, issus de filières locales et aux transformations limitées. Notre objectif est de retrouver le sens de toutes constructions : nous protéger. Celà passe par le respect de notre environnement. Dans la mesure du possible les matériaux mis en oeuvre peuvent être soit recyclés soit mieux encore ré-employé sans filière de traitement. Le BAtîment ZEro Déchet (BAZED) est une cible constante lors de la phase de conception.


Le bois
Le bois est une ressource éminament importante dans la construction. Structure, menuiseries, meubles, revêtements de façades, il s'adapte à tous les usages aussi bien intérieur qu'extérieur. Dans la majorité des cas nous préconisons des bois locaux certifiés PEFC. Le bois possède également l'avantage d'être "léger" en comparaison de bloc de ciment ou de brique, ce qui en fait le matériaux privilégié pour les travaux sur exitant : extension ou rénovation. De plus il fait parti des filières sèches : pas d'eau sur le chantier = chantier propre et respectueux de la ressource.

La pierre
Matière première par excellence. Les premiers hommes s'abritaient dans des abris de pierre naturels avant d'apprendre à la tailler et polir. Ses capacités physiques et esthétiques sont exceptionnelles. Utilisée en parement ou structurellement principalement, on la retrouve également en plan de travail ou meuble vasque. Elle se suffit à elle-même : pas de peinture, d'enduit ou de finitions nécessaires. En aquitaine nous avons la chance d'avoir des sites d'extractions jeunes et actifs. Les pierres les plus utilisées sont les granits pyrénéens ainsi que les calcaires de Frontenac (Pierre de Bordeaux).

Le verre
Sa transparence en fait un élément incontournable de l'architecture contemporaine. Elément particulièrement technique, il peut s'utiliser structurellement (poteaux, poutres...), comme revêtement circulable (plancher, marches d'escalier...) et bien entendu comme élément de façade (menuiserie, garde-corps...). Les finitions sont multiples et presque infinies : serigraphie, vitrauphanie, sablé, givré...si bien qu'il n'y a aujourd'hui plus de limite a son utilisation. Dans le domaine du bâtiment il est synonyme de lumière, légèreté et transparence.

La terre
Utilisée crue ou cuite c'est une matière que l'on redécouvre. La filière du bâtiment se réapproprie cette ressource local (si possible du terrain même de la construction). Crue et mixée à des fibres végétales elle peut constituer des paroies régulatrices de l'humidité ambiante ou des enduits respirants. Cuites on la connait surtout sous forme de tuile ou brique. Elle perd sa capacité a absorder l'humidité et devient étanche. La prise de conscience collective sur l'urgence climatique tend à réintroduire cette matière et ses savoirs-faires dans nos chantiers.

La paille
Encore peut utilisé malgré des atouts indéniables tant financiers que pour la qualité de confort qu'elle procure. La paille est utilisée en complément d'une srtucture bois et sert d'isolant naturel. Des précautions de mise en oeuvre sont nécessaires pour garantir la pérénité des ouvrages en paille mais son pouvoir d'hygrorégulation et d'isolation en fait un matériaux particulièrement apprécié sur la construction neuve. Ce procédé de construction-isolation consommant beaucoup d'espace du fait de l'épaisseur nécessaire des paroies, son usage est plutôt destinée aux constructions péri-urbaines ou rurales ou la préssion foncière et les parcelles sont plus permissives en terme de surfaces constructibles.

La chaux
Issue d'une cuisson du calcaire selon un procédé dattant de l'antiquité. La chaux s'utilise comme liant pour la maçonnerie, comme corps d'enduit ou encore comme base pour des peintures naturelles. Une fois prise elle redevient de la "pierre" par carbonatation (réaction chimique avec le CO2 de l'air) et possède les mêmes propriétés physico-chimique. C'est une matière particulièrement saine et résistante qui ne produit aucuns polluants aériens. Utilisé en enduit ou peinture elle peut être "chargée" de pigments pour créer son propre nuancier. Pour nous l'utilisation de pigments naturels type oxydes, ocres ou terres complète son usage.